Fonds François Fraudeau

Ce fonds se compose principalement de documents relatifs à l’activité de l’Union syndicale algérienne CFTC, notamment d'Alexandre Chaulet, responsable de l’Union et ami de François Fraudeau. On peut lire, sur quatre décennies (1925-1965), des comptes rendus de réunions et des notes, des allocutions, de la correspondance et des rapports sur la situation en Algérie.

BIOGRAPHIE

Né le 11 février 1912 à Blida (Algérie) et mort le 2 décembre 1985 à Paris, François Fraudeau a été tour à tour maître d’internat, contrôleur à la Caisse interprofessionnelle de compensation des allocations familiales du département d’Alger (1946-1957), secrétaire général et président de la Caisse de coordination de sécurité sociale d’Algérie (1957-1962), directeur de la Caisse nationale de Sécurité sociale d’Algérie (1962-1965), directeur de la Caisse d’Allocations familiales du Morbihan (1965-1973) ; secrétaire général (1936-1939) puis président (1946-1950) de l’Union départementale CFTC d’Alger ; président de l’Union régionale CFTC d’Algérie (1950-1963), membre du Conseil confédéral CFTC (1953-1963) ; membre du Conseil de la Fédération française des syndicats d’ingénieurs et cadres CFTC (1953-1958) ; membre du Conseil du Syndicat national du personnel de direction des organismes sociaux CFDT (1967-1973).

 

Crédit : B. Weitz. Coll Archives CFDT

 

 

INVENTAIRE

Inventaire des archives de François Fraudeau

 

POUR ALLER PLUS LOIN

Biographie Maitron de François Fraudeau