Document du moment : 150e anniversaire de la Commune de Paris
Le 08/04/2021 à 08h51 par Nicolas Perrais
Résumé

À l’heure où de nombreuses organisations célèbrent les 150 ans de la Commune de Paris, les Archives de la CFDT vous proposent de revenir sur les célébrations du centenaire (1971).

Dans le cadre des célébrations du centenaire de la Commune de Paris, en 1971, la CFDT a édité et diffusé deux publications : un numéro spécial de Formation[1] et un numéro spécial de Syndicalisme Magazine[2]. Le premier, rédigé par Michel Winock, apporte en soixante pages des éclairages historiques à destination de jeunes militantes et militants. Le second, qui inclut un Flexidisc[3] 33 tours « La Commune en chantant », propose un éditorial du secrétaire national Albert Detraz et de nombreux articles d’historiens, parmi lesquels Michel Winock (sous le pseudonyme de Christophe Calmy), Jean-Pierre Azéma, Pierre Michelbach, ainsi que Jacques Julliard. Le contenu du numéro est consultable en cliquant sur le premier visuel, ci-dessous.

 

 

Syndicalisme Magazine, n°1330, mars 1971. Gaillard Fils [illustration]. Archives CFDT, CJ/6/18.

-numéro consultable en cliquant sur le visuel-

 

 

Formation, n°91, janvier-février 1971. [illustrateur non identifié]. Archives CFDT, CJ/12/25

 

 

La CFDT commémore le centenaire de la Commune, le 18 mars 1971, à la Maison de la Mutualité (Paris 5e). Albert Détraz, secrétaire national, s’exprime en ces termes : « La Commune de Paris, c’est le peuple de Paris […] qui s’érige en République démocratique, sociale et universelle […]. La Commune, c’est le rêve impossible d’un peuple à l’assaut du ciel, c’est la révolution de la liberté qui se double d’une volonté de changer la vie […] ». Trois ans après le bouillonnement de mai-juin 1968, à une période où la CFDT fait l’expérimentation de l’autogestion, les attentes qui ont vu le jour participent à expliquer l’implication de la confédération dans ces commémorations.

 

 

Couronne de fleurs de la délégation CFDT surmontée des portraits de Louise Michel et Eugène Varlin, en voie d’être déposée devant le Mur des Fédérés au cimetière du Père Lachaise, le 22 mai 1971. Ph. Mousseau / Coll. Archives CFDT.

 

 

Depuis cinquante ans, un renouvellement de l’historiographie a permis aux historiens de nuancer cette « histoire passion », pour revenir à une « histoire raison »[4]. Si la Commune de Paris reste un moment fort et une véritable étape dans l'histoire du mouvement ouvrier, il faut prendre soin de la replacer dans le contexte de l'époque, aux réalités très différentes de celles d’aujourd'hui. N’oublions pas non plus les mouvements qui ont eu lieu en province à Lyon, Saint-Etienne, Le Creusot, Marseille, Toulouse ou Narbonne. Il n’en reste pas moins que la Commune a constitué un des exemples modernes de démocratie participative et qu’elle a dessiné les prémices d’une reconnaissance des droits des travailleurs et de la naissance des syndicats.

 

 

Pour aller plus loin :

Bibliographie

  • Michel Cordillot (coordination) « La Commune de Paris 1871, l’événement, les acteurs, les lieux ». Paris, Editions de l’Atelier, janvier 2021.
  • Quentin Deluermoz, Commune(s) 1870-1871, Paris, Le Seuil, 2020.
  • Alain Frerejean et Claire L'Hoër, Le Siège et la Commune de Paris. Acteurs et témoins racontent. 1870-1871. Paris, L'Archipel, 2020.
  • Pierre Milza, L'Année terrible :

Tome 1, La Guerre franco-prussienne, septembre 1870 - mars 1871. Paris, Perrin, 2009.

Tome 2, La Commune. Paris, Perrin, 2010.

  • Frédéric Mounier, Le siège de Paris : une histoire française. 1870-1871. Quand le peuple voulait la guerre. Paris, Cerf, janvier 2021.

 

Sitographie

 

Archives CFDT

  • Michel Branciard, « La Commune de 1871 », in Syndicalisme universitaire, n°550, 25 mars 1971. CP/21/10.
  • « La Commune de Paris », numéro spécial de Formation, n°91, janvier-février 1971. CJ/12/25
  • Syndicalisme magazine, n°1330, mars 1971. CJ/6/18 (Lien de téléchargement)
  • Annie Kuhnmunch, « Ce que représente la Commune de Paris pour la CFDT », texte de contribution pour Michel Caron, secrétaire national de la CFDT, repris in La Commune de Paris aujourd’hui, sous la coordination de Jacques Zwirn, Les Editions de l’Atelier/Les Editions ouvrières, 1999, pp. 17-25. CG/8/1761.
  • Dossier du secteur Politique relatif aux commémorations du centenaire de la Commune de Paris. CH/8/1580.
 

[1] Formation, n°91, janvier-février 1971. Archives confédérales, CJ/12/25.

Le magazine Formation, publication de l’Ecole normale ouvrière confédérale puis de l’Institut confédéral d’études et de formation syndicale (ICEFS), a pris la suite, en 1947, du Bulletin de l’Ecole normale ouvrière confédérale. Il a été édité jusqu’en 1971.

[2] Syndicalisme Magazine, n°1330, mars 1971. Archives confédérales, CJ/6/18. C’est l’ancêtre de l’actuel CFDT Magazine.

[3] Flexidisc ou disque souple en plastique, généralement gravé sur une face et utilisé la plupart du temps pour des disques publicitaires.

[4] La formule est empruntée à Michel Cordillot, « Podcast #176. Les 150 ans de la Commune, avec Michel Cordillot et Julien Lucchini » in Paroles d’histoire, 25 janvier 2021 [en ligne] https://parolesdhistoire.fr/index.php/2021/01/25/1491/

Mots clés : 
Partagez cet article
Commentaires

Seuls les utilisateurs identifiés peuvent laisser un commentaire.

Me connecter à mon compte

Billets proches
Le 01/06/2018 par Nicolas Perrais
Le 22/11/2018 par Nicolas Perrais
Le 27/08/2020 par Hélène Saudrais