"Le beau jouet sera-t-il un bon jouet ?", décembre 1981
Le 10/12/2019 à 09h48 par M. Mougel
Résumé

La CFDT, par le biais de son magazine, invite en 1981 à s'interroger sur la portée des cadeaux que l'on offre lors des fêtes de fin d'année.

Présentation du document

 

Noël arrive, et avec lui, le choix du meilleur cadeau possible. La CFDT, par le biais de son magazine, a réalisé plusieurs reportages invitant à voir au-delà de l’aspect festif ; au travers d’un reportage en 1978 sur les décorations de Noël, elle pousse à s’interroger sur les conditions de travail en usine et la délocalisation de la production française[1]. Thématiques que l’on retrouve en 1983, où l’article met en évidence la concurrence étrangère et l’évolution des habitudes des consommateurs, et donc les  difficultés de la production française, alors au 4ème rang mondial[2]. Mais il arrive également que le magazine aborde d’autres questionnements, par exemple sur la pertinence des cadeaux destinés aux enfants, et notamment l’intérêt pour leur développement.

 

 

 

 

 

C’est le cas de l’article présenté ici, et publié sous le titre : « Le beau jouet sera-t-il un bon jouet ? ». Il s’agit ici d’un échange du journaliste avec une psychologue. Celle-ci rappelle que comme tout cadeau, les présents faits aux enfants doivent lui « faire plaisir, mais en même temps, lui montrer qu’on l’aime », mais s’accompagne également d’une dimension pédagogique. Il est important de trouver le cadeau adapté à son âge, lui permettant de développer ses capacités intellectuelles ou motrices. Un encart rappelle aussi l’importance de l’industrie du jouet, qui emploie alors 17 000 personnes en France, mais qui s’est malgré tout amoindrie depuis l’ouverture des frontières à de la concurrence. Dans  un rapport commandé en 1984, la FGM[3] souligne que la France est alors une très grande importatrice de jouet, passant de 30 % de la production étrangère entre 1976 à 40 en 1980), particulièrement de jeux électroniques provenant des Etats-Unis et d’Asie (Japon, Chine, Taïwan).

Comme le résume l’article, « il n’y a pas de recette miracle » pour trouver le bon jouet, mais une multitude de paramètres à prendre en compte.

 

Pour aller plus loin

FB/5/37-FB/5/39 : archives de la FGMM. –Branche Jouet.

FBP/1/32 : Bulletin du militant, édition « Fabrication de jouets et voitures d'enfants » (1965-1987)

 

 

 


[2] « Ne soyez pas le jouet à la mode », CFDT Magazine décembre 1983.

[3]  L'industrie française des jeux, jouets, voitures d'enfant et articles de puériculture, étude du Centre d'Intervention Sociale et Economique, février 1984. (FB/3/30)

Mots clés : 
Partagez cet article
Commentaires

Seuls les utilisateurs identifiés peuvent laisser un commentaire.

Me connecter à mon compte

Billets proches
Le 28/10/2019 par M. Mougel
Le 10/12/2019 par M. Mougel