De l'autogestion au syndicalisme réformiste (1971-1988)

  • Présentation du contenu :

    Dans le présent niveau sont rassemblées les archives du Secrétariat confédéral produites sous la période des mandats de Secrétaire général d'Edmond Maire (1971-1988). Les archives sous regroupées par secteur confédéral producteur. 

    Quelques documents antérieurs et postérieurs à la période tendent à élargir les dates extrêmes (1937-1990) des inventaires.

  • Date :

    1937-1990

  • Description physique :

    Importance matérielle : 3237 articles, 48 classeurs et 229 registres

    Importance matérielle : 223 mètres linéaires

  • Cote :

    CH/8/1-CH/8/2992

  • Langue : Français.

  • Organisme : Archives de la CFDT, 47-49 avenue Simon Bolivar, 75019 Paris
  • Histoire de la conservation :

    Pendant longtemps, les archives ont souffert d'une absence de politique de conservation sur le long terme. Les membres des secteurs puis départements confédéraux conservaient leurs dossiers de travail, sans les verser à un quelconque service centralisé lors de leur départ. La pratique tend à s'instituer à partir des années 1960 et surtout 1970, à une période où des groupes de travail commencent à réfléchir à l'héritage de la Confédération et à la préservation de la mémoire collective.

  • Modalités d’entrée :

    Avant la création de l'actuelle unité Archives confédérales, les dossiers du secteur Information étaient versés au service de la Documentation. La création d'un Service des archives confédérales en 1985 a permis de centraliser l'ensemble de la production confédérale.

  • Information sur l’évaluation :

    Le classement de ce fonds a été réalisé avant 2003. Les choix ayant amené à des opérations de tri et d'élimination ne sont pas connus.

  • Accroissement :

    Ce fonds est clos.

  • Conditions d’accès :

    Le fonds est soumis aux conditions détaillées dans une note de la Commission exécutive datée du 23 février 2015 intitulée « Politique de conservation et communicabilité des documents CFDT ». Tout document confédéral est communicable après 25 ans (régime de principe des archives confédérales), exception faite des archives portant « atteinte à la protection de la vie privée, qui portent une appréciation ou un jugement de valeur sur une personne nommément désignée ou facilement identifiable, ou qui font apparaître son comportement dans des conditions susceptibles de lui porter préjudice », accessibles après un délai de 50 ans.

  • Conditions d’utilisations :

    La reproduction des documents de ce fonds est soumise à la réglementation en vigueur aux Archives confédérales.

  • Bibliographie :
    • BRANCIARD Michel, Histoire de la CFDT. Soixante-dix ans d'action syndicale , Editions de la Découverte, 1990, 366 p.
    • BRANCIARD Michel, Syndicats et partis, autonomie ou dépendance, « 1946-1948 », tome 2, Editions Syros, Collection Histoire et Théorie, 1982, 337 p.
    • CHÉRÈQUE François, Qu'est-ce-que la CFDT ? , Éditions de l'Archipel, 2002, 128 p.
    • Collectif, L a CFDT en questions, La réponse d'Edmond Maire , Editions Gallimard, Collection Témoins, 1987, 246 p.
    • GEORGI Frank, L'invention de la CFDT 1957-1970, Syndicalisme, catholicisme et politique dans la France de l'expansion , Éditions de L'Atelier/CNRS, Paris, 1995, 650 p.
    • GEORGI Frank, C FDT : l'identité en questions. Regards sur un demi-siècle (1964-2014) , Editions Arbre Bleu, Collection Le corps social, 288 p, 2014.
    • TIXIER Pierre-Éric, Déclin ou mutation du syndicalisme ? Le cas de la CFDT , Éditions des Presses universitaires françaises, 1992, 344 p.