Secteur Formation permanente et emploi (1977-1989)

  • Présentation du contenu :

    Ce niveau présente les dossiers du secteur Formation permanente et emploi (1985-1988), avec néanmoins des documents datés de 1977 à 1989. Parmi ses attributions, le secteur Formation permanente et emploi a la charge des dossiers relatifs à l'enseignement en général, avec en particulier l'éducation permanente, héritière de l'éducation populaire, la formation professionnelle et l'apprentissage. Par conséquent, il n'est pas question ici de la formation syndicale, qui relève du secteur Formation.

    Le plan de classement de cet instrument de recherche est organisé comme suit : activités générales du secteur Formation permanente et emploi ; relations avec l'Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes (AFPA) ; politique relative à la formation professionnelle et permanente ; sessions de formation sur la formation professionnelle et permanente ; politique relative à l'insertion professionnelle des jeunes ; au congé-éducation ; relations avec des organisations de l'Education nationale ; politique relative à l'enseignement public ; à l'enseignement privé ; à l'enseignement supérieur ; positions relatives aux actions étudiantes et lycéennes.

  • Date :

    1977-1989

  • Description physique :

    Importance matérielle : 54 articles, répartis dans 38 boîtes

    Importance matérielle : 3 mètres linéaires

  • Cote :

    CH/8/1259-CH/8/1312

  • Relation :

     

     

  • Origine : Secteur Formation permanente et emploi (1985-1988) - CFDT
  • Biographie ou Histoire :

    En 1982, les activités des deux anciens secteurs Action revendicative (1973-1982) et Action économique, emploi, éducation permanente (1973-1982) sont scindées dans quatre nouveaux secteurs : Politique revendicative (1982-1988), Education (1982-1985), Emploi (1982-1985), Entreprise (1982-1985). Au congrès de 1985[1], ces quatre secteurs se regroupent en trois nouveaux secteurs qui prennent les dénominations de secteur Action économique, emploi (1985-1988), Formation permanente et emploi (1985-1988) et Travail et entreprise (1985-1988). Dès 1988, le secteur Formation permanente et emploi disparait au profit d'un grand département Activités revendicatives (1988-2001), subdivisé en quatre sections[2] : Actualités revendicatives ; Sécurité sociale, retraites, prévoyance ; Formation professionnelle, emploi ; Conditions de travail, droit d'expression.

    [1] 40ème congrès confédéral. Bordeaux, 11-15 juin 1985.

    [2] Composition des départements, services et sections. Bureau national des 14-15 décembre 1988. Archives confédérales, CG/2/167.

  • Documents en relation :