Chimie

Les publication suivantes de la Fédération de la chimie ont éte numérisées en décembre 2019 : Chimie unifiée (1972-1982) et Initiative (syndicales) (1987-1997).

HISTORIQUE DE LA FEDERATION DE LA CHIMIE ET DE L'ENERGIE

A l'origine, existent plusieurs fédérations : la Fédération Française des Syndicats Chrétiens des Travailleurs des Produits Chimiques, la Fédération Française des Syndicats du Verre, de la Céramique et Parties Similaires créées toutes deux en 1938 et la Fédération Française des Syndicats des Travailleurs de la Pharmacie et de la Droguerie. Les deux premières vont longtemps hésiter avant de se regrouper : dès 1950, elles partagent le même secrétariat tout en restant indépendantes, se séparent à nouveau en 1955 pour fusionner définitivement le 1er janvier 1963. En 1964, c'est au tour de la Fédération de l'industrie pharmaceutique d'intégrer la Fédération des Industries Chimiques. La Fédération des industries chimiques s'élargit encore en 1972 lorsqu'elle fusionne avec la Fédération Fédéchimie CGT-FO. La nouvelle organisation prend alors le nom de "Fédération Unifiée des Industries Chimiques" (FUC). Un dernier secteur est rattaché à la fédération en 1983 : le "papier-carton". Cette branche issue de l'ancienne fédération du livre, papier, carton - dissoute en 1971 et dont l'activité passe pour douze ans dans le domaine de compétence de la nouvelle Fédération Générale Services Livre - est intégrée à la FUC lors d'une restructuration qui confie par ailleurs le secteur du livre à la FTIAAC. A partir de 1990, des débats s'engagent dans les instances de la FUC et de la fédération gaz électricité (FGE) sur un éventuel rapprochement des deux structures. Le congrès de la FGE d'avril 1993 décide de la mise à l'étude de la possibilité d'une fusion. Le congrès de la FUC de novembre 1994 va dans le même sens en se prononçant sur le principe d'une fusion avec la FGE. On commence à réfléchir à la création d'une future grande fédération. Le bureau national fédéral FUC et l'exécutif FGE décident la mise en place d'un groupe de travail commun pour réfléchir à l'élaboration des structures de la future fédération. Ce groupe de travail est dénommé EMERGENCE. Le travail mené par le groupe EMERGENCE abouti à la création de la Fédération de la Chimie et de l'Energie (FCE) lors du congrès de Lyon en mai 1997.

 

 

COLLECTIONS NUMERISEES

Les titres numérisés sont également accessibles par le moteur de recherche. Dans les pages de cet onglet vous sont présentés les liens directs vers les exemplaires numérisés, au numéro.

 

  • Chimie unifiée, 1972-1982 : journal bimestriel de la Fédération Unifiée des Industries Chimiques. Il prend la suite de La Vie des industries Chimiques en mai 1972 après la fusion de la FIC CFDT et de la Fédéchimie F.O. Il cesse de paraître fin 1982, la publication Initiatives prenant le relais.
  • Initiatives puis Initiatives syndicales, 1987-1997 : journal bimestriel aux adhérents de la Fédération Unifiée des Industries Chimiques inséré dans CFDT Magazine. Initiatives devient Initiatives syndicales en mai 1994.

 

 

POUR ALLER PLUS LOIN

BRUCY Guy, Histoire de la fédération de la chimie CFDT de 1938 à nos jours, Paris, Syros, 1997, 372 p. Voir la bibliographie du site internet.