Le dictionnaire biographique du Maitron

PRÉSENTATION DU DICTIONNAIRE

À l’origine du projet de dictionnaire, lancé en 1955, on trouve Jean Maitron (1910-1987). Instituteur devenu enseignant, il a consacré sa thèse d’État au mouvement anarchiste français, puis présenté, en 1950, une thèse complémentaire sur le militant anarcho-syndicaliste Paul Delesalle. Fondateur en 1963 du Centre d’histoire du syndicalisme (devenu Centre d’histoire sociale du XXème siècle), Jean Maitron est alors sollicité à plusieurs reprises par des historiens souhaitant des précisions sur des militants français. Constatant qu’il n’existe aucun ouvrage synthétique sur le sujet, et souhaitant mettre en lumière les acteurs de cette histoire sociale (et non les seuls responsables), il décide de lancer une série de Dictionnaires biographiques du mouvement ouvrier et social (plus communément appelé aujourd’hui Maitron). Se limitant tout d’abord à quatre périodes d’études (1789-1864, 1864-1871, 1871-1914 et 1914-1939), cette série d’ouvrages a été par la suite enrichie. Elle compte aujourd'hui près de 180 000 notices, réparties sur cinq périodes (de 1789 à 1968)[1] et consultables sous forme papier ou numérique. Les auteurs participant à la rédaction de cet ouvrage ont des profils variés : historiens locaux, enseignants, universitaires, militants syndicaux (CFDT notamment)...

 

COMMENT RÉDIGER UNE NOTICE BIOGRAPHIQUE POUR LE MAITRON ?

Sur le site maitron.org, créé conjointement par le Centre d’histoire sociale du XXème siècle (CHS), le CNRS et les Éditions de l’Atelier, vous trouverez toutes les actualités relatives à la recherche en histoire sociale. Vous retrouverez également un certain nombre d’outils destinés à soutenir la rédaction de biographies pour le Maitron, notamment une fiche normalisée pour l’écriture de notices.

Pour plus d'information, vous pouvez également contacter le comité éditorial du Maitron à l 'adresse suivante : info@maitron.org.

 

Notes de bas de page